Le magnésium

Le magnésium, un minéral à tout faire

Avec une action connue en tant que cofacteur notamment activateur de plus de 300 enzymes, le magnésium est indispensable pour de nombreux systèmes de notre organisme. Il participe également activement, en synergie avec le calcium, à la contraction musculaire.

 

L’utilité du magnésium en détail

Le magnésium possède un rôle structurel. Il permet le bon développement des os et des dents ainsi que la bonne architecture des membranes cellulaires. Il favorise la cohésion des tissus grâce à l’adhérence cellulaire et contribue à la stabilité de l’ADN.

Le magnésium joue un rôle d’activation dans la production et le stockage d’énergie ainsi que dans la fabrication des protéines et de l’ADN. Il limite la survenue du stress oxydatif, présente une action bénéfique sur le système immunitaire et diminue la réaction inflammatoire. Il est également indispensable au fonctionnement de nombreuses enzymes dont celles impliquées dans la synthèse d’hormones de première importance et dans la réponse à ces hormones. Parmi elles, la dopamine qui nous aide à démarrer la journée, la sérotonine qui nous aide à rester zen ou encore la mélatonine qui nous fait nous endormir, pour ne citer qu’elles.

Mais le magnésium forme aussi avec le calcium, le duo minéral de l’excitabilité neuromusculaire. Il possède des effets opposés à ceux du calcium et permet une modulation de la transmission de l’influx nerveux, de la contraction musculaire et du rythme cardiaque. Il régule ainsi le tonus vasculaire et la vasomotricité et permet une réduction de la tension artérielle.

 

Suis-je carencé en magnésium ?

L’absorption et la fonction du magnésium sont très dépendantes d’autres oligoéléments comme les vitamines B6 et D par exemple. Et pour un fonctionnement optimal dans l’organisme, le magnésium doit se trouver en présence de calcium, de phosphore, de potassium et de chlorure de sodium, dont les concentrations sont régulées précisément.

L’assimilation qui a lieu au niveau intestinal est régulée en fonction des besoins de l’organisme. Sauf en cas de déficit chronique, elle est augmentée lorsque les stocks sont diminués suite à des pertes importantes. L’état de la muqueuse intestinale et la composition du bol alimentaire influeraient également sur son absorption.

Le stockage du magnésium se fait presque totalement dans les cellules, principalement osseuses et on considère qu’1/4 des réserves est facilement utilisable en cas de besoin.

Sauf que le magnésium est tellement sollicité dans l’organisme qu’il n’est pas rare que nous soyons déficitaires et que nos réserves s’épuisent. Et cette carence peut être amplifiée par une alimentation déséquilibrée, le stress, la pratique sportive intensive ou encore des pathologies rénales et digestives.

Un déficit se traduit généralement par :
– de la fatigue physique et psychique
– des crampes, tétanies et tremblements
– une sensibilité accrue aux infections, au stress (nervosité, troubles du sommeil)
– des pathologies cardiaques
– des troubles de la concentration et de la mémoire
– une perte d’appétit, des nausées voire des vomissements
– une accélération et une irrégularité du rythme cardiaque
– …

La surcharge en magnésium est extrêmement rare et n’intervient qu’en cas de pathologie. Elle peut induire un blocage des commandes nerveuses (diminution des réflexes, état de léthargie…) et un ralentissement du cœur.

Où puis-je trouver du magnésium ? Les sources se valent-elles ?

Les aliments courants les plus riches en magnésium sont le cacao, les fruits oléagineux, les légumes secs, les céréales complètes et les coquillages et crustacés.

Le raffinage des céréales ainsi que l’agriculture intensive ont des effets négatifs sur les teneurs en magnésium des aliments. Les modes de cuisson dans un grand volume d’eau et à haute température font également diminuer cette teneur.

Mais la bonne nouvelle, c’est qu’à part les très rares cas pathologiques de surcharge, il est possible de se complémenter en magnésium sans risque et sans analyse biologique préalable. Il faudra simplement veiller à choisir un complément alimentaire de qualité et dont le magnésium est facilement assimilable. Pour cela, on pourra notamment privilégier un complément ou un super aliment contenant également de la vitamine B6 ou de la vitamine D.

Votre guide Spiruline : 10 conseils pour faire le bon choix

Existe-t-il des Spirulines de bonne ou mauvaise qualité ? Quels sont les critères pour choisir ? Pour tout comprendre sur la Spiruline, saisissez votre email et recevez notre guide d’achat directement dans votre boite email !