Lutter contre la carence en fer avec Spiruline FER

Pauline

La carence en fer fait partie des carences les plus courantes de nos pays développés. Loin d’être bénigne, ces conséquences vont bien au-delà d’une simple fatigue. Pour y remédier, une solution naturelle de complémentation existe : la spiruline enrichie naturellement en fer. Algorigin vous explique tout sur les bienfaits de la spiruline FER, un allié de choix pour lutter contre la carence en fer et prévenir le risque de récidive.

Quels sont les signes d’une carence en fer ?

Principalement stocké dans le sang, le fer est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Il permet le transport de l’oxygène et le bon fonctionnement du système immunitaire.

Bien au-delà de la fatigue physique, la carence en fer peut avoir des conséquences lourdes sur l’organisme. Maux de tête, fatigue chronique, vulnérabilité infectieuse, syndrome des jambes sans repos, troubles des phanères (ongles cassants, peau sèche…), tachycardie, troubles de l’humeur, baisse de la mémoire et de la concentration sont autant de facteurs qui peuvent indiquer un risque de carence en fer.

conseil icône

Besoin d’aide pour trouver l’algue qu’il vous faut ?

Pourquoi les femmes sont-elles plus exposées au risque de carence en fer  ?

Les femmes en âge de procréer sont les personnes les plus carencées en fer. En effet, près d’une femme sur deux* serait confrontée à une carence en fer au cours de sa vie et plus de 30% d’entre elles souffrent d’anémie. La carence en fer chez les femmes s’explique principalement par plusieurs facteurs :

  1. Les menstruations : les carences en fer sont souvent dues aux pertes sanguines. En effet, 60% du fer de l’organisme est contenu dans l’hémoglobine qui circule dans le sang au sein des globules rouges. Les femmes souffrant de règles abondantes ou les femmes enceintes doivent être encore plus vigilantes et faire attention à leur taux de fer.
  2. Les régimes végétariens ou vegans : ils limitent considérablement les apports en fer bio absorbable étant donné que la viande rouge est la principale source de fer héminique.
  3. Le sport : pratiqué à haute dose, il entraîne la destruction des globules rouges et l’apparition de micro-pertes de sang dues aux micro-lésions musculaires.

Les bienfaits des algues pour lutter contre la carence en fer

Algorigin a élaboré une solution santé naturelle à base de spiruline enrichie en fer qui agit naturellement contre la carence en fer et renforce les réserves de l’organisme : Spiruline FER.

6 fois plus riche en fer que la spiruline, ce complément alimentaire vegan est particulièrement efficace et aussi bien assimilé que le fer de la viande rouge. Les propriétés antioxydantes de la spiruline protègent l’organisme et permettent de lutter contre l’effet oxydant du fer. En prime, le fer présent dans ce complément alimentaire naturel n’agresse pas les cellules intestinales et n’engendre pas d’effets secondaires comparé aux traitements en fer habituels.

En plus de lutter contre la carence en fer, Spiruline FER permet de gagner en énergie grâce aux propriétés anti-fatigue de la spiruline.

Quelle est la posologie recommandée pour une cure de Spiruline FER ?

  • En cure : nous conseillons de prendre 4 comprimés de spiruline Fer par jour pendant 3 mois, équivalent à 93% des AJR. À prendre à distance de la consommation de thé, de café et de vin rouge. Sur conseil d’un professionnel de santé, les doses peuvent être doublées.
  • En prévention afin de maintenir les réserves de fer à niveau : nous conseillons de prendre 4 comprimés par jour 1 semaine par mois pendant la semaine des règles, durant 3 mois. Cela est particulièrement conseillé après un traitement contre la carence en fer ou pour toutes les femmes déjà à risque.

 

* Cette revue de littérature d’études concernant plus de 15 pays européens, montre que 40 à 50% des femmes en âges de procréer ont des réserves basses ou sont en déficit en fer.
N. Milman & al. : Iron Status in Pregnant Women and Women of Reproductive Age in Europe. Review Am J Clin Nutr . 2017 Dec;106(Suppl 6):1655S-1662S. doi: 10.3945/ajcn.117.156000. Epub 2017 Oct 25.

 

Crédit photo : stock.adobe.com/Viad Vizitiu